lundi 5 avril 2021

Pourquoi ai-je voté pour Monsieur Jean-Luc Mélenchon en 2017 ?

 


Bonjour mes vrai-e-s ami-e-s.

Décidément, certaines beautés naturelles pourraient nous couper le souffle, si nous n'avions pas le réflexe de respirer sans arrêt. 

Ouf !

Comment se fait-il que j'ai voté pour Monsieur Jean-Luc MELENCHON en 2017 ?

Car, tout de même, je suis une ancienne gaulliste.

Mais voilà, plutôt une "gaulliste de gauche".

De ce fait, je faisais partie du groupe de soutien à Monsieur Emmanuel MACRON, à Saint-Jean-de-Luz, là où j'habitais alors.

Nous communiquions par SMS.

Un jour, je découvre que notre petit groupe luzien est rejoint par un certain Monsieur Jean-Pierre ROTH.

 

 

Un peu naïve, je n'hésite pas à téléphoner à ce Monsieur ROTH.

Lequel me dit, au cours de notre conversation, quelque chose comme : "au fond vous n'êtes que médecin et non Professeur de Médecine".

Fort surprise par une telle réflexion hautement méprisante, j'en ai déduit que ce Monsieur me considérait comme une "rien", voire une "moins que rien". 

Et j'ai quitté le groupe de soutien à Monsieur Emmanuel MACRON sur le champ.

J'ai voté au premier tour pour Monsieur JLM et me suis abstenue au second tour.

Me suis-je trompée ? 

L'histoire récente m'a-t-elle donnée tort ?

A bientôt car ...

 

A SUIVRE ...

 

Respire l'air pur !
 

 


samedi 3 avril 2021

Que c'est beau l'amour filial !

 

 

 

Bonjour mes ami-e-s (les vrai-e-s).

Ci-dessus, une lettre écrite à l'une de mes amies par son propre frère.

A cette époque-là, leur maman était très âgée, et vivait chez mon amie.

Le frère demande-t-il à sa soeur des nouvelles de la santé de sa mère, qu'il n'est pas venu voir depuis 3 ans, alors qu'il ne vit pas très loin par le train ? 

Sympa le frérot ! A peine intéressé par les sous ...

A bientôt car ...

 A SUIVRE ...

 

 

Le Dieu Râ se couche pour sa nuit solaire ...


mercredi 31 mars 2021

Etais-je "pistée" en 2019, voire avant ?


Bonjour mes ami-e-s (les vrai-e-s).

Ce n'est pas un poisson d'avril.

Ci-dessus, nous voyons la copie d'un SMS qu'un-e certain-e Dominique m'a envoyé le 27 décembre 2019 à 3 heures du matin et des poussières.

Je réponds en demandant à cette personne si elle est également réveillée.

Car j'ai allumé ma lumière de chambre, puisque je suis réveillée.

Et comme je ne ferme jamais complètement mes volets (je laisse un peu de lumière extérieure, même la nuit, car j'ai gardé une certaine peur du noir, comme lorsque j'étais petite), on peut voir quand ma lumière de chambre est allumée, donc quand je suis réveillée la nuit.

Nous pouvons en déduire que ce-cette Dominique savait que ma lumière était allumée et donc que j'étais réveillée. 

Et si ma lumière n'est pas allumée, c'est que je suis endormie.

Logique.

Et vous, qu'en pensez-vous ? 

 

Crépuscule lunaire ...


Aurore solaire, induisant la nuit lunaire du jour.
 

dimanche 28 mars 2021

Petit rappel concernant un certain notariat palois.

 


Ouaouh ! Que de splendeurs changeantes !

 

Bonjour mes ami-e-s.

Juste un petit rappel, où l'on se demande si ce n'est pas une habitude de recevoir des virements de 290 000 euros (une véritable misère !) sans savoir d'où ils viennent !

On pourrait aussi se demander si ce n'est pas une habitude de placer de l'argent pas net, venant d'on ne sait où, en achetant de l'immobilier.

 https://www.blogger.com/blog/post/edit/6938423187085510060/3107228673221694618

L'argent du trafic de drogue n'est-il pas devenu "légal" puisqu'il est désormais (et depuis peu) inclus dans le PIB de la France ?

https://www.lepoint.fr/economie/france-le-trafic-de-drogue-genere-2-7-milliards-d-euros-par-an-30-05-2018-2222712_28.php 

Décidément, l'Europe des marchés douteux n'est pas parfaite, hélas ! 

Pourquoi ne pas légaliser le cannabis thérapeutique ? Cela éviterait bien des trafics nauséabonds.

 




Que vivent nos paradis naturels ! 

Vol de la carte bleue de Madame Cécile MAGNE, ex-GOUINGUENET.

 

Cécile MAGNE en mars 2014, à Pau.

 



Cécile MAGNE, quelques mois plus tard, ailleurs ...

 

Bonjour mes ami-e-s.

Il y a quelque chose de particulièrement choquant en cette France, soi-disant "Etat de Droit".

Récemment, une femme (Madame Magali BLANDIN) a porté plainte pour violences conjugales. Sa plainte fut classée sans suite, et son mari l'a tuée.

N'est-ce pas terrifiant ? 

Ci-dessous, nous voyons la preuve du vol de la carte bleue d'une vieille femme, Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET :

Où nous voyons aisément que le 18 novembre 2013, la carte bleue est à Pau, là où vit Madame Cécile MAGNE, veuve de Maître Maxime MAGNE, ancien greffier du Tribunal de Périgueux, s'envole à Paris le 25 novembre 2013, puis à Boulogne le 27 novembre 2013.

Or, en novembre 2013, Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET, ne sortait plus de chez elle à Pau depuis longtemps. Elle restait d'ailleurs en robe de chambre.

Les retraits de "cash" avec la carte bleue de Madame Cécile MAGNE continuent à Paris et Boulogne en décembre 2013. Il y a même un retrait le 30 décembre 2013, veille du réveillon.

Où l'on voit que le solde du compte-courant de la pauvre vieille dame n'est pas particulièrement au beau fixe puisqu'il affiche au 31 décembre 2013 la somme de 990, 05 euros.

Cela ne s'arrange pas car, le 17 janvier 2014, le solde est de 254, 79 euros tandis que la carte bleue pompe 400 euros de cash le 20 janvier 2014.


Cela devient vraiment problématique pour Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET au 17 février 2014.

En effet, son solde de compte-courant est créditeur de 641,51 euros, et elle a reçu le 31 janvier 2014 ... 3 lettres de relance pour charges impayées au Cabinet GABAIG, d'un total de 2263,72 euros :





 Le compte-courant de Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET est donc DANS LE ROUGE le 17 février 2014.

Il était temps d'arrêter l'hémorragie.

Une plainte pour "abus de faiblesse" a été déposée au Tribunal de Pau le 4 mars 2014.

Rien ne s'est passé. Donc plainte traitée par le mépris.

Olé !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Par ailleurs, nous pouvons comparer cette sombre affaire de carte bleue paloise volée, avec ce qui se passa à Vannes durant l'été 2010 :

Où l'on voit que la carte bleue du Docteur Charles GOUINGUENET, enfermé en l'Ehpad "L'Hespérie" à Arradon (56), se balade dans le Morbihan et sur le trajet Vannes-Paris.


Où l'on découvre une déclaration de perte de la carte bleue de Madame Hélène GOUINGUENET, seconde épouse du Docteur Charles GOUINGUENET, déclaration datée du 31 juillet 2010, alors que Madame Hélène GOUINGUENET est décédée le 26 juillet 2010, soit 5 jours avant !

La carte bleue de la pauvre femme serait donc revenue du Royaume des morts ?

Et vous, qu'en pensez-vous (bis) ?

 

QUE FAIT LA JUSTICE DE FRANCE ? ? ?




Bon, ce n'est pas tout cela : VIVE LA VIE !

 

 

lundi 22 mars 2021

Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET a-t-elle été assassinée ?

 

Bonjour mes ami-e-s.

Ci-dessus, le compte-rendu du SAMU de Bayonne, venu chez moi le 27 janvier 2019 vers 7h du matin, car je les avais appelés.

Le médecin du SAMU n'est pas arrivé tout de suite.

Ce sont les pompiers qui sont arrivés les premiers. 

Nous étions à Saint-Jean-de-Luz, et non pas à Bayonne.

Ce sont donc les pompiers qui ont trouvé les premiers ma maman, face contre terre (ce que confirme le "fracas facial"), donc en décubitus ventral car on ne se fracasse pas la face en tombant sur le dos. Logique. 

Selon le médecin du SAMU, et c'est encore très logique, on ne se fait pas un tel fracas facial en glissant toute seule de son lit. D'autant qu'il y avait de la moquette partout dans l'appartement. 

Donc le médecin du SAMU, venu alors que maman était en décubitus dorsal puisque les pompiers avaient commencé un massage cardiaque, en a conclu qu'un tel fracas facial était du à une chute de sa hauteur.

Or, ma maman, fin janvier 2019, ne pouvait plus se lever de son lit toute seule; encore moins se mettre debout et tomber de sa hauteur.

Par ailleurs, nous avions fait une prise de sang à maman, 8 jours avant son décès disons "accidentel" :

Elle était anémiée, certes, mais ce n'était pas dramatique. Pas de transfusion sanguine à prévoir, donc pas d'hospitalisation. Ouf, merci ce cadeau de Sainte Agnès (21 janvier).

Nous avions pris un RDV chez un gastro-entérologue oncologue, car on suspectait un petit cancer colique qui saignait. Elle était sous anticoagulant pour des phlébites, et on avait bien sûr arrêté ce traitement qui fait saigner.

Comme elle était devenue asthmatique, son anémie nécessitait souvent un apport en oxygène, pour mieux oxygéner les tissus.

Nous avions tout ce qu'il fallait (concentrateur en oxygène permettant une oxygénothérapie douce à domicile, oxymètre, tensiomètre au poignet).

Quand on est médecin, on ne s'affole pas devant de tels résultats. On s'occupe de la malade, c'est tout.

Par contre, il fallait l'aider pour faire un effort (par exemple se mettre debout), car elle était essoufflée. Forcément. De plus, elle avait une arthrose bilatérale des genoux, et ne pouvait pas se lever toute seule.

Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET était malade, certes, mais nullement mourante.

Et vous qu'en pensez-vous ?

A noter que deux trousseaux de clés de mon appartement étaient dehors. On pouvait donc rentrer chez moi comme dans un moulin. Et comme il y avait de la moquette partout, c'était facile de ne pas faire de bruit. Quant à amadouer ma petite chienne ... Pas vraiment un chien de garde, une petite Yorkshire !

De plus, comme j'étais assez fatiguée, je dormais comme un loir. Je nous avais réveillées toutes les deux à 2h du matin ce 27 janvier 2019, pour l'aider à faire ses besoins dans la chaise percée placée près de son lit. Il ne fallait surtout pas qu'elle soit constipée, pour éviter une éventuelle occlusion tragique.

Et vous, qu'en pensez-vous (bis) ?


31 décembre 2018, son dernier réveillon ...

 

dimanche 21 mars 2021

AURAIS-JE DU PORTER PLAINTE POUR DIFFAMATION ?

 

Le 30 juin 2018, Cécile MAGNE, née ANQUETIN et ex-GOUINGUENET prenait 98 ans !
 
 
Bonjour mes ami-e-s.
 
Sur cette photo, vous trouvez que maman Cécile était en "mauvais état" ?

Ce fut une très belle journée, chez moi, Résidence Urian à Saint-Jean-de-Luz.

Ce qui est surprenant, c'est que Madame Cécile MAGNE, née ANQUETIN, ex-GOUINGUENET avait deux filles, Anne et Agnès.

Moi, je suis Agnès.

Curieusement, l'autre fille avait demandé à la Justice de France, en 2012, que je ne sois pas nommée curateur de notre père.

Voici la lettre, datée du 29 février 2012 (année bissextile !):


 
Où je suis traînée dans la boue, tout juste "bonne" à sortir notre papa, veuf donc seul, que j'avais réussi à transférer, de l'Ehpad "L'Hespérie" à Arradon (56) en l'Ehpad "Résidence Antoine de Bourbon" à Billère, près de Pau (64), où il fut très bien traité, je tenais à le préciser (il est décédé le lundi 26 mars 2012, vers 2 heures du matin).
 
Notons que les soi-disant "sérieux" organismes de tutelle n'ont jamais déclaré que notre père était assujetti à l'ISF. Nous avons du payer, ce qui est tout à fait normal.

Et pourtant, trois ans plus tard, la Justice de France me nomme curateur de notre maman.
 
Aurais-je du porter plainte pour diffamation et propos hautement mensongers ?
 
Car c'est une lettre envoyée à la Justice de France, tout de même !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

RIP


(mort d'une fausse-route cataclysmique survenue un dimanche en service de pneumologie; un comble de non-surveillance "en garde dominicale")





(morte d'une chute de sa hauteur, alors qu'elle ne pouvait plus se mettre debout toute seule, quand elle était couchée dans son lit ...).

 
A SUIVRE, CERTAINEMENT.





... et lux perpetua ...


 
Notons qu'Agnès a une retraite correcte car elle a beaucoup travaillé et beaucoup cotisé. On n'a rien sans rien, c'est bien connu. Son hospitalisation évoquée dans la lettre hautement diffamatoire, était due à une décompensation de "burn-out".
 
Franchement, donne-t-on la curatelle de sa mère à une folle dingue ?
 
Hélas.