jeudi 24 octobre 2019

Hippocrate fait de la publicité vigilante !


 Bonjour mes ami-e-s et autres.

Vous allez bien ? Alors c'est parfait.

Petit livre à dévorer ABSOLUMENT.

 

Je viens de découvrir qu'il existe un "collectif anti-Sanofric" ...


Délicatesse de la gratuité ...



Oh ! Vous avez vu ? Il y en a deux ! Donc Philippine !

A bientôt car ...

A SUIVRE ...

 

mercredi 11 septembre 2019

Maltraitances sur une femme et à répétition.

Rien à ton tribord !
Rien à ton babord !
En avant toutes, Capitaine !

Bonjour mes ami-e-s.

Voici quelques photos d'une vieille dame qui en a bavé +++ à cause des humain-e-s, avant de s'éteindre méchamment. 

Tout d'abord lors d'un séjour en l'Ehpad URTABURU à Saint-Jean-de-Luz. On lui donnait des diurétiques alors qu'elle n'avait aucune insuffisance cardiaque. Forcément, elle est tombée; et comme elle était sous anticoagulants pour antécédents de phlébite (mai 2017) ...




Puis, lors d'un séjour en gériatrie, en la Polyclinique de Saint-Jean-de-Luz, alors qu'elle avait besoin de transfusions (début novembre 2018) ...

Elle est tellement shootée que la fausse route n'est pas loin, voire le syndrome de Mendelson (cf WIKI) ...





Un mois plus tard, tout début décembre 2018 et dans le même service; la phlébite et l'embolie pulmonaire mortelle ne sont pas loin ...


Peu de temps avant sa mort brutale, fort étonnante (photo datant du 6 janvier 2019) ...


 Dis ...


Tu crois qu'elle s'amuse avec ma vieille amie Eosine la blanchâtre ? 


Oui, certainement, et aussi avec la belle Dolly ...


Alors tout va bien. Mais tu crois que cela pourrait arriver à d'autres ?

A bientôt car ...

A SUIVRE ...


 


vendredi 6 septembre 2019

Mort naturelle, mort accidentelle, homicide anthropolytique ?



Tache de sang, indélébile.


Bonjour mes ami-e-s.

Connaissez-vous l'histoire du fil à plomb ?


Sur la photo ci-dessus, vous découvrez la tache indélébile faite par le sang d'une personne, tombée face contre terre, et qui en est morte. 

Pour que la photo soit lisible, il a fallu écarter un peu le lit orthopédique situé à droite de la tache, et la table de nuit située à gauche de la tache.


Par terre, ce n'est pas du carrelage, mais de la moquette. 

Donc la chute fut très brutale pour être létale.

Car cela a saigné +++. 

En y réfléchissant bien, nous découvrons que le lit ne peut être placé n'importe où dans la chambre.

En effet, cette chambre possède un balcon et une porte-fenêtre pour y accéder. Il fallait donc pouvoir ouvrir la porte-fenêtre sans être gêné par le lit. 





La personne est décédée d'un arrêt cardiaque car elle ne pouvait plus respirer par le nez, rempli de sang. Principe de la noyade.


Le Samu local fut appelé immédiatement, est arrivé dans les 5 minutes mais n'a rien pu faire. Soyons raisonnables, il n'est pas question de ressusciter les morts, surtout quand le cerveau n'a pas été irrigué pendant de lentes minutes (c'est toujours 60 secondes, mais parfois on trouve le temps long).

La personne avait son corps en decubitus ventral, face contre terre, et ne pouvait pas bouger. L'endroit de sa face, donc de son nez et de sa tête, correspond à la tache.

En y regardant de plus près, on découvre que le lit, tel qu'il devait être placé au moment du drame ... recouvre en partie la tache (fil à plomb) ...

(En rouge sur la papier, c'est la place du nez, là où la tache est plus foncée, car c'est le sang du nez cassé-fracassé qui a coulé)

... ce qui signifie que la tête de la personne aurait été placée SOUS LE LIT.

Ce n'est pas possible (cf fil à plomb). 



Il n'y a pas eu d'effraction d'autant que deux trousseaux de clés étaient confiés. 

Curieusement, la Police locale n'a pas voulu se déplacer.
De plus, cette Police locale a affirmé que le décès de la personne était du à une "mort naturelle".

Personne n'a vraiment compris une telle affirmation grotesque, car cette mort est violente, accidentelle ou criminelle. Donc tout, sauf naturelle.


On a demandé des explications au médecin responsable du SAMU local, car des gens placés sous sa responsabilité médicale ont trouvé le corps tel qu'il était, la face dans une flaque de sang, en partie absorbé (le sang) par la moquette.

Aucune réponse.

Vous ne trouvez pas cela bizarre ?

A propos, cette personne est décédée le dimanche 27 janvier 2019. Elle était usufruitière d'un bien immobilier.



A noter qu'il y eut environ 614 000 décès en France en 2018, ce qui fait 1682 décès par jour ...


Et vous, qu'en pensez-vous ?

A bientôt car ...

Là, c'est moi il y a déjà 5 ans. Le temps passe vite ... il faut que je fasse régime, zut alors ! 


Je crois que je vais vomir. Vous êtes témoin, c'est de la maltraitance animale !




A SUIVRE ...




 

Etymologie meurtrière.



Bonjour mes ami-e-s.

Oui, le Latin c'est beau !

Mais le Grec aussi. 



En général, en langue gauloise à savoir notre langue française, les mots dits "vulgaires" sont d'origine latine et les mots dits "savants" d'origine hellénique.

Exemple : 

Sui-cide signifie tuer (caedere) soi-même (sui).

Les "sachant tout" utilisent le mot auto-lyse, du grec autos = soi-même et luein = délier, détacher.

Mais alors, que signifie homi-cide ? Tuer un humain ou bien tuer un homme au masculin ?

Avec le grec, on a deux mots différents : anthropo-lyse pour tuer un humain, et andro-lyse pour tuer un homme au masculin. 

Comment dit-on tuer une femme ? Parce que fémicide, c'est possible, mais féminicide c'est ballot.

Comment dire qu'un être humain féminin a été tué-e ?

Le latin est sec, reconnaissons-le.

Avec le grec, on aura gyno-lyse pour le meurtre d'une femme, andro-lyse pour le meurtre d'un homme au masculin et anthropo-lyse pour le meurtre d'un être humain sans évoquer son genre (miso-gyne, mis-andre, mis-anthrope).

Que signifie matri-cide ? Quelqu'un-e qui tue sa mère. En grec, on pourrait dire "maia-lyse", d'où "maia-lytique".

Que signifie parri-cide ? Quelqu'un-e qui tue son père. En grec, on aurait "patro-lyse", d'où "patro-lytique".

Que signifie fratri-cide ? Quelqu'un-e qui tue son frère. En grec, on aurait "adelpho-lyse", d'où "adelpho-lytique".

Comment appelle-t-on quelqu'un-e qui tue sa soeur ? A part "sorori-cide", qui vient de l'Anglais (quelle hérésie !), il n'y a pas de mot.  En grec, on aurait "adelphé-lyse", d'où "adelphé-lytique".

Comment appelle-t-on quelqu'un-e qui tue toute sa famille ? A part "famili-cide" qui vient encore de l'Anglais, il n'y a pas de mot. En grec, on aurait "panôka-lyse" (pas, pan = tout; oikia = famille, maisonnée), d'où "panôka-lytique".

Concernant l'Hébreu, pour le meurtre des parents, on est coïncé car, d'après mes anciens souvenirs d'il y a une quinzaine d'années, le père (aba) est toujours au singulier; quand il passe au pluriel (abbot), cela signifie les mères; si bien qu'en hébreu, on ne peut dire ni les pères ni la mère.




Quant à l'Arabe, je ne sais pas trop, depuis que j'ai lu dans la Sourate 4 du Noble Coran que la fille valait deux fois moins que le fils. Cela m'a carrément déplu.




Comment voulez-vous que les sémites s'entendent avec les gréco-romains !

Remarquez, depuis ma découverte que Dieu est un Homme au Masculin, et qu'en plus Il S'est fait homme au masculin sur terre, j'ai pris le large.

Il ne faut pas le répéter car c'est un secret: je suis devenue "théo-lytique", synonyme de "déi-cide".

Mais bon, comme Dieu et Théos sont des créatures a-biologiques, je ne suis pas trop inquiète pour mon avenir judiciaire.

Quoi-que, les déclarées sorcières sont parfois enflammées !  

A bientôt car ...

On est bien là-haut quand même, à l'abri du feu solaire !



A SUIVRE ...



mercredi 4 septembre 2019

Nexity rime avec Sarkozy et Balkany ?





Bonjour mes ami-e-s.

Connaissez-vous monsieur Philippe BRIAND ?

Il s'agit d'un monsieur très investi dans l'immobilier, puisqu'il a fondé et développé Citya immobilier (groupe Arche).


NEXITY vient de lui vendre ses parts dans la filiale Guy HOCQUET:


Monsieur Philippe BRIAND fait aussi de la politique puisqu'il fut trésorier de la campagne électorale de monsieur Nicolas SARKOZY en 2012.

De ce fait, il se trouve embarqué dans l'affaire Bygmalion.


C'est quand même ballot.

Voici un compte-rendu de gérance immobilière assez étonnant :



En effet, il est écrit le jeudi 24 janvier 2019, affirme un solde créditeur donc à payer à la personne destinataire du courrier, mais ne précise aucun numéro de virement.

La personne en question a reçu ce courrier le lundi 28 janvier 2019. La missive fut donc envoyée soit le jeudi 24 janvier, soit le vendredi 25 janvier, soit le samedi 26 janvier 2019.

Or cette personne est décédée le dimanche 27 janvier 2019.

Nous pouvons raisonnablement en conclure que le non-virement du solde créditeur à la personne destinataire fut décidé ... AVANT le décès de cette dernière.

Comme disait Monsieur de la Palice : "Cinq minutes avant sa mort, il vivait encore".

A bientôt car ...


Vous avez vu ma vie de galère ? Quelle misère !


A SUIVRE ...



dimanche 25 août 2019

Alexandre est mort il y a 7 mois ... assassiné.


Alexandre ne verra plus "sa" mer, qu'il aimait tant ...


Bonjour mes ami-e-s.

Il m'a bien fallu 7 mois (7 comme G7 ?) pour encaisser le coup, car Alexandre était le papa de mon ami Charles.

Le pauvre Alexandre vivait trop longtemps et des gens en voulaient à son argent.

Comme il s'accrochait à la vie puisqu'il ne souffrait de nulle part et adorait les petits fours au chocolat, il a fallu l'éliminer.

Charles vient de m'appeler pour me prévenir qu'il en avait la preuve.

Très sale histoire.

A bientôt car ...

A SUIVRE ...