mercredi 27 septembre 2017

Oligarchie française raciste anti-vieux ?





Bonjour mes ami-e-s.

Actuellement, en France, les retraité-e-s correct-e-s sont dans le collimateur, puisqu'ils-elles seront mis à contribution grâce à l'augmentation de leur CSG et à la non-suppression de leur taxe d'habitation.

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/61901-macron-et-csg-la-future-hausse-de-la-csg 

------

http://www.linternaute.com/argent/impots/1366550-taxe-d-habitation-de-combien-diminuera-votre-impot-en-2018/


Rien de bien révoltant. Encore que, s'ils sont retraité-e-s correct-e-s, c'est qu'ils-elles ont bien travaillé et donc cotisé pour payer la retraite des ancien-ne-s de leur époque, au moment où ils-elles étaient en activité.

Par exemple, j'ai personnellement cotisé à la même caisse autonome que mon papa, et donc contribué à payer sa retraite.

Ce qui ne va plus, c'est quand on découvre que la "Cour du Roi" dépense l'argent public, c'est-à-dire les impôts du peuple français, pour s'envoyer en l'air au Pérou.

http://www.lexpress.fr/actualite/sport/paris-2024-a-lima-la-delegation-francaise-a-depense-1-5-million-d-euros_1947144.html

Car 1,5 millions d'euros / 2 (l'Etat finance à hauteur de 50%) = 750 000 euros "claqués" pour rien.

UNE HONTE ABSOLUE !

Il n'y avait certainement pas beaucoup de retraité-e-s dans cette délégation sportive. Car on est moins performant sur un 100 mètres, handicapé ou non, quand on a un myocarde d'au moins 65 ans, forcément.


Et l'on nous dit haut et fort que certain-e-s Français-e-s sont fainéant-e-s et cyniques ?

Vous connaissez l'histoire de la paille et de la poutre ?

Nous y sommes.

Il y a de quoi descendre dans "la rue" ...

A bientôt car ...



A SUIVRE ...

lundi 18 septembre 2017

Cadeaux à profusion ... merciii !



Bonjour mes ami-e-s.

Et de cinq !

Si, si, une seule tige ...



Et de six !



Si, si ...




Merci à qui ? 



Merci à "moa" ISHA (la femme en hébreu).

Car sans MA promenade matinale, tu n'aurais jamais trouvé ton étoile de DAVID, "toa" la bipède Agnès ! 

Ah mais ! 

A bientôt car ...

A SUIVRE ...


(C'est le paradis ...).
 

samedi 9 septembre 2017

Les personnes âgées dépendantes ne sont pas des charognes.

(Chuuuut, je fais la sieste "peinard" avec Alexandre ...).


Bonjour mes ami-e-s.

Figurez-vous que Charles, le fils d'Alexandre, a pris un rendez-vous chez un médecin spécialiste en ophtalmologie pour son papa il y a plus d'un mois.

En effet, il y a 8 mois, avant d'aller dans l'Ehpad "toxique", Alexandre voyait bien. Or, actuellement, Alexandre ne peut plus lire et a du mal à voir ce qui est dans son assiette. Par contre, Alexandre ne tâtonne pas; il voit l'ensemble, mais ne distingue plus les détails.

Ils sont rentrés tout récemment de la consultation. Le médecin ophtalmologiste était une femme.

Tout d'abord, la "dame spécialiste des yeux" a affirmé qu'Alexandre avait été opéré de la cataracte.

C'est faux. Cela ne met pas en confiance ...

Puis elle a demandé à Charles de la "boucler", alors qu'Alexandre est assez sourd. Evidemment, Charles a du se remettre à parler pour qu'Alexandre fasse ce qu'elle exigeait avec insistance : le menton là, le front ici, ne pas bouger ...

Puis elle affirma un méchant diagnostic, et finalement se ravisa. 

La dame paraissait tellement exaspérée que Charles lui a dit sèchement : "Mais enfin, madame, soyez humaine !". Réponse immédiate de la dame : "Je m'occupe de ma spécialité et pas du reste". 

Enfin elle annonça une DMLA et imposa une réponse immédiate, dans l'urgence, pour l'acceptation d'un traitement par injection intravitréenne.

Or, Charles avait téléphoné au cabinet il y a plus d'un mois pour avoir le rendez-vous.

Donc, l'urgence ne lui semblait pas évidente. D'autant qu'Alexandre a des séquelles d'hémorragies rétiniennes, certainement dues à sa chute sur la base du nez d'il y a 4 mois, alors qu'il était déjà sous anticoagulants.

Charles a fini par dire à la cantonade : "ça suffit !", puis Alexandre et lui sont partis, sans aucune envie de "revoir" la "dame spécialiste des yeux".

Charles a pensé que la dame profitait du grand âge de son père pour "faire du fric".

Cette femme n'est pas une brute, c'est une charognarde. 

Sympa, la "toubib" !

-------- 

Il y a un an, Alexandre a vendu des meubles; cela lui a rapporté 17 000 euros, qu'il a placés en assurance-vie à la banque.

Cette dernière lui a fait une simulation de rachats progressifs, avec des frais à 51 euros. Or, la banque a pris 85 euros, soit 34 euros de plus que prévu. Merci le mensonge ...

Alexandre a décidé de s'offrir un joli voyage. De ce fait, il désire racheter son assurance-vie.

Ah mais c'est que les intérêts ne pourront être versés que dans 4 mois, à partir de janvier 2018.

Ce qui veut dire que, si Alexandre veut racheter tout de suite son assurance-vie, il aura moins de capital que ce qu'il a placé il y a 10 mois, soit 16 980 euros au lieu de 17 000 euros. Olé !

C'est du vol caractérisé, d'autant qu'Alexandre n'est plus tout jeune; il a donc beaucoup plus de chances de "claquer dans l'année de son placement financier" que de "claquer dans 10 ans". 

Imaginons qu'Alexandre ait placé 10 fois plus ! La banque utilisait son argent pendant 14 mois avant qu'il ne puisse le récupérer, voire le temps qu'il décède ...

Nous pouvons considérer que ce vol d'une personne très âgée, proche de sa mort, correspond à une attitude de charognard. 

Sympas, les banquiers !

A bientôt car ...

A SUIVRE ...

(Meuh non, ce n'est pas un vautour !). 

dimanche 27 août 2017

"Prêt avec option d'achat" ...




Bonjour mes ami-e-s.

Avez-vous lu la même chose que moi ?

http://abonnes.lemonde.fr/ligue-1/article/2017/08/28/avec-l-arrivee-de-kylian-mbappe-psg-frappe-fort-au-terme-du-mercato_5177286_1616940.html

Où il est question de "prêt avec option d'achat non obligatoire".

Il ne s'agit ni d'une voiture, ni d'une télévision, ni d'un boeuf, ni d'un âne, ni d'un terrain à bâtir.

Il s'agit d'un être humain de 18 ans.

Sommes-nous redevenus fous en considérant l' "autre" comme une éventuelle marchandise rentable ?


A bientôt car ...

A SUIVRE ...

samedi 26 août 2017

Méchante mentalité de certains banquiers ...

(Que d'or gratuit !)
 
Bonjour mes ami-e-s.
 
Comme vous le savez, Alexandre est rentré chez son fils Charles, car l'Ehpad où il résidait depuis 5 mois mettait sa vie en grand danger.
 
Pour payer les 3400 euros mensuels (minimum) que lui coûtait cet Ehpad, Alexandre a vendu ses 2 biens immobiliers et a placé le capital. 
 
En effet, la fille cadette d'Alexandre a vidé le coffre-fort de son père et le pauvre homme ne peut plus en disposer.
 
Très bon en comptabilité, Charles découvre que le capital placé par son papa a diminué en 10 mois ! Car, mine de rien, les frais de gestion bancaire, ce n'est pas de la roupie de sansonnet.
 
Du coup, Charles demande des explications à la banque.
 
Voilà la réponse écrite :
 

 

Et le boomerang d'Alexandre et Charles le jour même :
 
 

Car Alexandre n'a pas placé son argent pour ses héritiers, mais POUR FINANCER SON HANDICAP A LUI, DE SON VIVANT. 
 
Comme quoi, certaines personnes imaginent que les autres pensent et agissent comme eux. Eh bien NON.
 
L'argent d'Alexandre est la propriété d'Alexandre, un point c'est tout.
 
A bientôt car ...
 
A SUIVRE ...
 

(Cadeau !)
  


dimanche 20 août 2017

Deux mises à mort sur une même personne humaine, c'est deux de trop !





Bonjour mes ami-e-s.

Ci-dessus, nous avons le compte-rendu d'examens de radiologie effectués le 14 juin 2014, concernant Alexandre.

Il avait donc un méchante phlébite profonde (jambe droite).

Avec un traitement adequat, cela a évolué très favorablement. 

A ce moment-là, Alexandre vivait chez son fils Charles et ne bougeait pas beaucoup. Ceci explique cela.

Alexandre a fait aussi une "para-phlébite" au niveau de la cuisse droite, très douloureuse, en juin 2015.


1 - Alors que Charles a besoin de s'absenter, il décide de placer Alexandre de façon transitoire dans un Ehpad de la ville en septembre 2015. 

Il avait bien noté qu'il fallait mettre les jambes de son papa un peu en l'air, pour faciliter sa circulation veineuse.


De retour, Charles découvre que les bas de contention de son père sont mis en dépit du bon sens, provoquant compression mortifère; de plus, le lit d'Alexandre n'est pas réglé pour permettre une surélévation de ses membres inférieurs. Le dimanche 20 septembre 2015, Charles examine son père : sa jambe G a doublé de volume ! Il fait du raffut pour qu'il y ait prise de sang en urgence le lendemain lundi matin.

Résultat :



Les D-Dimères (marqueurs de la phlébite) sont déjà augmentés.

Il était temps ! Si Charles n'était pas passé ce dimanche-là, Alexandre était bon pour une phlébite +++ avec possible embolie pulmonaire mortelle, ni vu ni connu.

Heureusement, Alexandre fut dépisté avant qu'il ne soit trop tard.



Et de 1 !

Du coup, il fut décidé de le mettre sous anticoagulant "à vie" (d'où Xarelto 15 mg / jour).

Tout va alors beaucoup mieux car Charles a fait vilain. 

 Charles a appris depuis peu que le directeur de l'Ehpad en question a été "viré" en moins d'une semaine. 
Cela devait être grave ...


2 - Prévoyant, Charles met tout de même en garde la Médecine et la Justice locales. Nous sommes en juillet 2016.





3 - Malgré tout, Alexandre est de nouveau mis à mort dans un autre Ehpad, à moins de 5 km de l'Ehpad précédent. Charles le sauve encore, in extremis, en le reprenant chez lui.

http://gouinguenetagnes.blogspot.fr/2017/06/nazisme-ordinaire-en-france-et-en-2017.html

Et de 2 !


Vous ne trouvez pas que cela fait beaucoup pour un même Alexandre, en moins de 2 ans, et dans un même demi-département ?

Qu'en pensez-vous ?

A bientôt car ...

A SUIVRE ...


L'âme de Socrate nous dit : "KASU !" (attention en basque de Guernica) !

mercredi 16 août 2017

Mise à mort d'un être humain = Tentative de meurtre.





Bonjour mes ami-e-s.

Or donc, Alexandre se porte très bien en ce mercredi 16 août 2017.

Nous savons que son fils Charles l'a repris chez lui le 22 mai 2017, alors qu'Alexandre était en Ehpad; cela fait pratiquement 3 mois.

Pourtant, le pauvre Alexandre était diagnostiqué BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) + Insuffisance cardiaque chronique.



Ce qui voulait dire qu'à 97 ans, il n'en avait plus pour très longtemps à vivre.

D'autant que, dans l'Ehpad, on lui mettait de l'oxygène 24h sur 24, avec une tubulure qui traînait par terre; on lui donnait 60 mg de Lasilix par jour; et on avait augmenté sa dose d'anticoagulant (Xarelto 20mg/jour au lieu de Xarelto 15mg/ jour, pour prévention de phlébite). 





De ce fait, il se levait plus souvent pour aller pisser; il avait donc plus de chance de buter sur la tubulure et tomber; s'il chutait, il allait saigner plus facilement puisque son anticoagulant était augmenté (hémorragie interne létale).

Or Alexandre n'a ni BPCO ni insuffisance cardiaque. Il est asthmatique et vit très bien sans oxygène ni Lasilix, avec son ancienne dose d'anticoagulant (Xarelto 15mg/ jour) et trois aérosols de 10mn par jour.

Tentative de meurtre, ni vu ni connu ?

Et vous, qu'en pensez-vous ?

A qui donc profitait le crime ?

A bientôt car ...

A SUIVRE ...


(Faut pas prendre ses désirs pour des réalités !).

N.B. Charles a porté plainte auprès du Procureur de la République, car une mise à mort humaine, ce n'est pas de la roupie de sansonnet. Il attend patiemment, mais d'autres vieux "bien portants" sont actuellement en danger de mort ...